• 05 55 52 49 88
  • siege.asso@apajh23.com
  • 23, rue Sylvain Blanchet 23000 GUÉRET
Bulletin n°90 Avril 2022

Bulletin n°90 Avril 2022

Du Bleu pour le printemps.

L’inqualifiable agression de l’armée de Poutine contre l’Ukraine nous rappelle la fragilité de nos sociétés démocratiques. Emule de Machiavel, le potentat russe avait déjà usé du primat de la force en politique : Géorgie, Tchétchénie, Syrie, sans oublier l’utilisation de ses phalanges privées un peu partout dans le monde.
A partir d’une rhétorique délirante, la « dénazification », le droit à l’autodétermination du peuple ukrainien est bafoué sous les obus. La population civile est ciblée, le pays est soumis à une destruction massive avec des conséquences planétaires majeures tant sur le plan économique qu’écologique. L’attitude des forces russes à Tchernobyl en est un exemple incroyable.
Dans le même temps, notre pays déroule son agenda démocratique en appelant les Français à élire une ou un nouveau président. La séquence est compliquée : une crise pandémique qui n’en finit plus, des difficultés économiques grandissantes pour nombre de nos concitoyens, une sinistrose ambiante alimentée par la situation internationale. Tous ces ingrédients concourent à perturber l’expression démocratique en focalisant l’attention sur l’évènementiel au détriment du fond.
Pour chacune et chacun d’entre nous, l’expression par le bulletin de vote, quelle qu’elle soit, doit cependant rester une ardente obligation. C’est le seul moyen de garantir l’autodétermination des peuples par une action volontaire individuelle.
Au moment où les Français s’éloignent de ce mode d’expression, l’APAJH, tout au contraire, défend le principe d’autodétermination pour les personnes en situation de handicap. Le bulletin de vote est une des voies de l’inclusion citoyenne qui est au coeur de notre action.
Ce n’est pas la seule : le droit à l’école, au savoir, à la culture, au travail, au logement, à la vie affective et sexuelle, aux loisirs, au sport, bref à tout ce qui fait de chacune et chacun d’entre nous des femmes et des hommes libres dans un pays de liberté.
Mais pour en revenir au temps présent, toute notre organisation s’est mobilisée pour garantir l’accès aux urnes de nos résidents pour les échéances électorales en cours et à venir.
Parce que le droit à l’autodétermination des peuples trouve sa source dans le droit à l’autodétermination des personnes, sans distinction aucune..
« La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe. C’est d’apprendre à danser sous la pluie. » Sénèque.

Patrick Colo
Président